Comment bien se tenir dans les sentos au Japon : guide complet

1 Commentaire
 01 Juil 2013   PUBLIÉ PAR Charlène

Dans cet article retrouvez un guide complet sur les sentos au Japon, pour ne pas faire d’impair dans les bains sur le sol nippon.

Au Japon prendre sa douche n’a pas la même signification que chez nous occidentaux, c’est un art, un rituel séculaire. Et toute cette tradition se passe dans les sentos, de lieu de détente et de relaxation où on laisse ses problèmes avec ses habits, dans les vestiaires.

Qu’est-ce qu’un sento ?

Définition Wikipédia

Le sentō est un type de bain public japonais payant. Traditionnellement, ces bains sont fonctionnels, constitués d’une grande salle avec un mur séparant les deux sexes, et de chaque côté, des rangées de robinets simples et un grand bassin où les clients se baignent ensemble après s’être lavés.

C’est donc un lieu public où on vient se laver et se détendre seul ou en famille. On y est totalement nu et donc les sexes sont séparés. (Paraîtrait-il qu’il existe encore quelques sentos mixte, à vérifier).

Dans les vestiaires

Tout ce qui ne vous sert à rien pour vous laver est à mettre dans votre casier. C’est également ici dans les vestiaires que vous devez vous déshabiller avant d’aller dans la salle des bains, comme dit en introduction, traditionnellement se déshabiller permet de laisser ses problèmes avec ses vêtements.

Quoi emporter pour aller au sento ?

Généralement il ne faut pas grand-chose, des vêtements propres, une petit serviette pour se sécher, prendre son nécessaire de toilettes, shampoing, gel douche, rasoir, votre gant de toilette et c’est tout.

Oui vous pouvez prendre votre rasoir et tout le nécessaire pour vous raser car vous pouvez le faire sans problème, beaucoup d’homme le font.

À noter que la plupart des sentos fournissent gel douche, shampoing et des fois l’après shampoing. Comme certains ne fournissent pas tout ça et si c’est votre première fois dans ce sento prenez toutes vos affaires, il serait dommage qu’une fois nu et mouillé vous vous aperceviez qu’il n’y a rien pour vous lavez. Au pire si vous n’en avez pas besoin laissez-les sur l’étagère à l’entrée.

Comment se comporter dans un sento ?

Dans n’importe quel sento vous aurez toujours deux parties, la partie pour se laver avec des petits tabourets en plastiques et des miroirs et la partie bain. Étant donné que tout le monde est nu, qu’on se lave ensemble et qu’on se baigne tous dans les mêmes bains il y a certaines règles à respecter. Certaines sont clairement écrites et illustrées sur les murs d’autres sont plus de l’ordre du respect et sont donc implicites.

  • Être nu : Je ne pense pas que vous prenez votre douche avec un maillot de bain, et ici c’est pareil. Et dans les bains c’est interdit, alors tous à poil !
  • Se laver avant tout : On vient ici pour se laver, donc on est sale. Il parait normal donc, avant d’aller faire trempette dans les bains de se nettoyer correctement aux douches.
  • Ne pas tremper les cheveux : Toujours par respect pour les autres et dans un souci d’hygiène ne mettez jamais vos cheveux dans les bains mêmes si vous les avez lavé avant aux douches. Pour ceux et celles qui ont les cheveux longs vous devez les attacher.
  • Rincer après avoir fini : Quand vous avez fini votre douche, pensez à votre prochain, il lui serait désagréable d’arriver devant une douche pleine de mousse et de savon. Alors un petit coup d’eau avant de partir.
  • Rincez la sueur : Après un sauna ou un hammam il est souhaitable de vous passer un coup d’eau avant de retourner au bain pour rincer la sueur.
  • Se sécher avant de sortir : Évitez de retourner dans les vestiaires complètement mouiller et de mettre de l’eau partout. Dans certains sentos il existe même une salle dédié pour se sécher.

En respectant ces quelques règles basiques vous pourrez profiter pleinement de ces lieux que nous adorons.

Petite note

S’il vous prend l’envie débile d’uriner dans les bains, sachez que l’eau se colorera automatiquement grâce aux produits chimiques qui y sont mélangés. Et cette couleur se fixera même sur votre peau, donc même en sortant rapidement genre « C’est pas moi », tout le monde saura ce que vous avez fait.

 

cabine du sentoComment se laver dans un sento ?

Comme nous l’avons dit plus haut avant de vous prélassez dans l’eau à 38C° ou plus il vous faut vous laver. Les japonais ne se lavent pas comme nous occidentaux, ils le font assis et utilisent une bassine. Pour plus de précision reportez-vous à notre description des salles de bains japonaises chez les locaux, que l’on retrouve dans cet article «Trucs et astuces pour se laver au Japon en toute occasion »

.

Différentes sortes de bains

Tous les sentos ne proposent pas les mêmes prestations et ne sont donc pas aux mêmes prix.

Les sento de base, avec juste de quoi se laver et un bain chaud à 400-450 yen (3.10€ à 3.50€).
Mais aussi des sento proposant divers services jusqu’à 750 yen (5.80€). Ils peuvent proposer :

  • Saunas
  • Hammam
  • Bains à bulles
  • Bains à jets massant
  • Bains à différentes températures de 17°C à 45°C.
  • Bains aromatisés
  • Rotenburos, des bains extérieurs.
  • Une machine à laver le linge à 100 yen, de loin le moins cher que nous avons trouvé
  • Et bien d’autres moyens de vous détendre

Informations

Il y a une différence entre sento et onsen. Les onsens sont plus connu par les touristes. La différence est que l’onsen, l’eau chaude vient naturellement de sources chaudes volcaniques qu’on retrouve souvent en montagne.

À la fin du bain d’un onsen on ne se rince pas, les japonais préfèrent se sécher et garder les sels naturels de l’eau aux vertus bénéfiques. Tandis qu’un sento l’eau chaude ne vient pas de sources chaudes naturelles mais du robinet.

Si vous souhaitez venir au japon et chercher des sento on vous conseille ce site : Guide Sento qui répertorie tous les sento du pays, et de temps en temps le site donne des prix et plus rarement les horaires.

Mots clés utilisés pour trouver cet article

  • sento japonais

A propos de l'auteur

Charlène
Auteur du site voyage à 2 et passionnée de lecture Charlène n'en est pas moins une voyageuse. Elle commença à voyager avec son grand frère dans des pays tel que le Venezuela, la Jordanie, l'Égypte et d'autres... Avant de donner le virus à son compagnon : Fabien. Maintenant, elle effectue un tour du monde avec celui-ci et profite du site pour partager ses conseils et astuces sur le voyage à 2. Suivez-moi sur mon profil Google+

LAISSER UN COMMENTAIRE

CommentLuv badge

Commentaires Facebook

1 Commentaire

Papa
4 août 2013 à 6 h 54 min


Superbe commentaire sur les abblutions au Japon, c’est comme si on y était, reste plus qu’à essayer!!!!!!