De Gwangju à Gyeongju en passant à Busan en Corée du Sud : partie 4

0 Commentaire
 11 Sep 2013   PUBLIÉ PAR Charlène

Après notre nuit à l’hôtel à Gwangju payé par Dowg, nous continuons vers l’Est notre périple en passant par Busan en Corée du Sud.

Le trajet jusqu’à Geochang

Le lendemain de nouveau sur la route nous repartons vers l’Est, de Gwangju à Geochang en passant par Damyang, Sunchang, Namwon, Unbong, Hamyang et Anui. Un total de 9 voitures et des paysages magnifiques en pleine montagne.

Montagnes en Corée

La dernière voiture nous amenant à Geochang c’est un jeune coréen ne parlant pas anglais qui ne nous comprenant pas contacte son grand frère et nous mènera à lui. On discutera un peu et finalement nous recommandera un bon restaurant pas cher. On a la surprise de le voir nous rejoindre en cours de repas. On passera une bonne soirée, on lui apprendra un peu de français. Il adore apprendre des langues. Guère étonnant après l’anglais, japonais, chinois, coréen, espagnol, il a l’air de porter, maintenant, son dévolu sur le français.

Très curieux de notre épopée et voyageur lui aussi, nous discuterons voyage toute la soirée. Nous souhaitons toujours en apprendre plus sur le pays dans lequel nous sommes et pour cela nous cherchons à dormir chez l’habitant. Mais ici en Corée c’est loin d‘être simple. Ce soir encore il ne pourra pas nous inviter à dormir chez lui car il doit se lever tôt et aller à une autre ville. En bref dormir chez un coréen se révèle très compliqué, manger, boire, discuter ne pose aucun problème mais se faire inviter chez eux est une toute autre histoire.

Yongho Ryu et nous

Après nous avoir montré le stade comme lieu où dormir on continue la soirée à un café. En fin de soirée il nous ramènera au stade et nous lui dirons adieu car il doit se lever tôt et quitter la ville, bien sûr, comme souvent, nous échangeons nos mails et Facebook.

Journée de stop sous le soleil de plomb

On passera quelques nuits au stade où nous sommes tranquilles. Puis nous reprendrons la route quand le gérant du motel de Busan nous confirme l’arrivée de notre colis. Et s’ensuit une journée de stop endiablée, pressé d’avoir notre colis. Nous avons fait Geochang – Busan dans la même journée sous un soleil torride. Pour gagner du temps nous avons emprunté l’autoroute nous sommes passés par Daegu puis Busan. Nous avons tenté l’expérience de mettre notre petit thermomètre au soleil, mais nous n’aurions pas du. C’est un petit thermomètre multitâche, il fait entre autres loupe, boussole et sifflet. La température max du thermomètre est de 50, donc nous pouvons sans difficulté annoncé que pendant nos 3 h de stop en plein soleil la température atteignait les 50°C et au-delà, ce fut ses dernières heures de vie.

Chaud en Corée

De retour à Busan nous revenons au motel prendre effet de nos affaires envoyé par la famille, nous voilà maintenant avec la carte bleue de Charlène (le but du colis), une ceinture cache billet et un short, plus quelques autres objets. Après quelques nuits dans le motel, à travailler sur le nouveau blog, nous comptons reprendre la route pour visiter le nord de la Corée et faire nos visas chinois à Seoul, et tenter le bateau stop.

La sortie de Busan

Le matin nous partons à pied direction le Nord dans l’idée de trouver le bon coin pour faire du stop et de sortir de la ville, pour ensuite bifurqué à l’Est. Naïf que nous sommes ! La ville est immense il nous faudra 2 jours de marche pour en voir le bout ! On rencontre sur la route deux américains qui voyagent dans toute la corée à pied. Sacré courage ! On échange quelques mots et on se sépare. Nous passons la nuit sur la plage de Gwangan en plein milieu de la ville, il fait beau et chaud et il y a de nombreux coréens venus profiter du bord de mer. Le lendemain enfin nous arrivons à quitter Busan.

La plage de BusanPlage de Busan la nuit

La côte Est

Lors de notre départ de l’hôtel nous avons constaté un sacré pic dans les températures, nous avons pris l’habitude juste après manger de se mettre à l’ombre et d’attendre des températures plus abordables.

Nous serons le soir-même à Gisang, amené par deux voitures. On y passera la nuit. Ici, nous trouvons une carte avec les noms des prochaines plages sur notre route direction le Nord.

Nous nous sommes rendu compte qu’il est bien plus facile d’être pris en stop si nous disons que nous allons au village d’après plutôt que de donner une grande ville plus éloigné. C’est surtout vrai car nous sommes loin des grands axes autoroutiers. Cette carte des plages va nous être d’une grande aide. Nous disons que nous allons à la plage une peu plus au Nord et ça marche très bien.

Nous irons tout d’abord à la plage d’Imrang, puis Seo-saeng d’une difficulté extrême à prononcer à la coréenne pour nous, de suite après c’est un camion benne avec deux personnes à l’intérieur qui nous embarquent pour Onsan.

Plage d'Imrang

Mais en discutant on leur dit que nous voulons continuer vers Gyeongju. Étant donné qu’Onsan est l’extension de la grande ville Ulsan, alors au lieu de nous amener à Onsan, ils feront un détour pour nous et nous déposerons à la gare d’Ulsan. C’est vraiment très gentil de leur part et les coréens sont toujours prêts à faire un détour pour nous mais la barrière de la langue nous empêche de réellement nous faire comprendre. Là par exemple nous ne nous voulions pas aller à la gare, nous savons qu’il nous faudra encore 4h de marche pour sortir de la ville et trouver un lieu pour faire du stop. Mais bon ils pensaient bien faire alors tant pis. Nous marcherons pour sortir de la ville, tout en s’arrêtant pour manger dans un grand supermarché, nous y mangerons du gimbap, autrement dit le maki coréen.

La différence Maki / Gimbap
Le gimbap est la même recette que les makis japonais à une différence près ils ne contiennent pas nécessairement à l’intérieur du poisson cru mais de la viande ou des saucisses ou du crabe. Et il n’est pas servi avec une sauce mais juste avec du kimchi.

Gimbap

On continue notre bout du chemin de plages en plages jusqu’à Gampo, que deux jeunes coréens nous y auront mené. La plupart de nos rencontres lors de notre traversée après Busan sont très éphémères, beaucoup ne parlent même pas anglais.

Puis de Gampo on tente vers Gyeongju avant la nuit, 30 minutes plus tard un homme s’arrête et c’est parti pour Gyeongju. Il nous laisse à la gare et pour se reposer nous cherchons une chambre, on en trouvera une pas chère et tant mieux car nous souffrons de la chaleur, après 9H du matin il fait très chaud nous nous sommes un peu éloigné de la côte et l’air marin n’a plus d’effet, le soleil de plomb nous assomme. Aux alentours de midi il ne vaut mieux pas faire d’efforts.

Repos

Dans le prochain article nous continuons notre chemin sur la côte Est du pays avec de nouvelles rencontres, des discussions sur l’histoire du pays.

A propos de l'auteur

Charlène
Auteur du site voyage à 2 et passionnée de lecture Charlène n'en est pas moins une voyageuse. Elle commença à voyager avec son grand frère dans des pays tel que le Venezuela, la Jordanie, l'Égypte et d'autres... Avant de donner le virus à son compagnon : Fabien. Maintenant, elle effectue un tour du monde avec celui-ci et profite du site pour partager ses conseils et astuces sur le voyage à 2. Suivez-moi sur mon profil Google+

LAISSER UN COMMENTAIRE

CommentLuv badge

Commentaires Facebook