Nord de la Corée du Sud et retour à Séoul : partie 6

0 Commentaire
 09 Oct 2013   PUBLIÉ PAR Charlène

Voici notre dernier article sur notre périple en Corée du Sud. On continue notre route vers le Nord, on se rapproche de la frontière, pour bifurquer vers Séoul. Où nous ferons nos visas pour la Chine.

Auto-stop

La première voiture nous amène à Sancheok, notre conducteur nous offrira son café. Puis au fil de la conversation on comprend qu’il va à la ville juste après donc on continue la route pour Donghae. Puis une autre voiture pour Gangneung, il nous dépose en plein centre-ville, on en profite pour manger un bout, et juste après on sort de la ville pour faire du stop. Pour arriver finalement à Jumunjin ville.

On est sur la voie d’insertion pour Yangyang mais pas beaucoup de monde s’arrête. On a, une fois, une voiture qui se met à notre hauteur baisse sa vitre et nous demande ce qu’on veut. Pensant que nous voulions la direction il confirme que c’est bien ici pour aller à Yangyang et partent. Tout le monde ne connait pas l’autostop. Au bout de quelques minutes on revoit la voiture qui passe avec les mêmes personnes, ils ont fait demi-tour et nous demande de monter. Ah finalement si… On grimpe dans la voiture, et là, petite catastrophe la voiture fait demi-tour revient en centre-ville et nous amène à la gare de bus. On comprend très bien ce qu’ils veulent mais nous ne voulons pas on lui dit non, il insiste alors on fait demi-tour à pied et on ressort de la ville pour se reposter au même endroit. Un petit avant-goût de ce qui nous attend avec l’autostop en Chine. (lien vers l’article sur la Chine)

Finalement une voiture s’arrête aidé par le balayeur dans la rue et qui explique notre situation, vu qu’il parle un peu anglais on a pu se faire comprendre. Et nous partons pour Yangyang, on continue pour Sokcho où on passera la nuit.

En mangeant le soir dans un konbini un gars nous interpelle derrière nous et se met à nous papoter. Il nous pose des questions alors nous lui parlons de notre voyage, il demande où on dort et on lui dit que nous ne savons pas, il est amusé puis d’un coup il dit qu’il peut peut-être nous aider, on pourrait soit disant dormir au commissariat, lit, douche et repas gratuit. Ça nous rappelle notre deuxième nuit dans le pays mais on lui dit : « pourquoi pas », malheureusement vu l’heure tardive c’est déjà complet, puis il se met à nous donner une chambre d’hôtel pas cher mais nous refusons. On discutera encore un peu et nous nous séparerons pour trouver un coin pour se reposer.

Le Nord

C’est la première nuit depuis qu’on est en Corée qu’il fait tellement froid que Charlène s’est emmitouflé dans son sac de couchage, on ressent vraiment qu’on est dans le Nord et qu’enfin les températures sont un peu tombés. Au lieu d’un bon 39 degrés on serait maintenant vers 30°C.

Le lendemain on trouve une voiture pour Goseong encore plus au Nord, c’est la dernière ville la plus au Nord sur notre carte à petite échelle. On ressent nettement la présence militaire, de nombreux camions transportant des tanks, des régiments, par-ci par-là on peut trouver des petits murets peints qui sert à se protéger. Des avant-postes avec deux gardes qui surveillent la route. On ne peut vraiment pas ignorer que le pays est en guerre constante avec son voisin. On entend même des coups de feu venant des camps d’entrainement militaires.

Goseong est notre limite, nous ne tenons pas vraiment à aller chercher des noises à la frontières sachant en plus que régulièrement on nous prend pour des américains. Nous souhaitons maintenant rejoindre Séoul, donc on lève encore une fois le pouce non loin d’un avant-poste qui nous ignorera totalement et on ne s’en plaint pas. Nous avons de la chance la deuxième voiture qui s’arrête à notre hauteur est un jeune couple qui va à Séoul, enfin plus précisément à Yangpyeong, juste à 1H de Séoul.

Il nous laisse en centre-ville, on décide de dormir ici avant de rejoindre Séoul. On en profite pour réserver quelques nuits à une auberge de jeunesse pas chère que l’on trouve sur internet. Malheureusement le lendemain pile au moment où nous partons toute la ville est bloquée, les voitures sont bloquées et quelques camions de pompiers passent. Nous marcherons un bon moment sur une ligne droite pour rejoindre une intersection où les voitures circulent, arrivé sur une aire de repos nous trouvons facilement une voiture qui nous laissent à Séoul.

Bouchon en Corée

De là nous marcherons jusqu’à l’auberge soit 7km quand même. Nous nous enregistrerons et sommes ravis de la qualité de l’auberge.

Ambassade ? Consulat Chinois

Maintenant notre objectif est de faire notre visa chinois ! Le lendemain Charlène part pour l’ambassade à l’adresse indiquée dans les renseignements mais malheureusement l’ambassade est fermé pour les visiteurs. Pour toute demande de visa, de demande de papiers ou autres il faut aller au consulat (adresse et papiers nécessaires sur l’article comment obtenir vos visas).

On mettra une journée pour trouver le consulat avec leur indication et c’est avec Fabien que je retourne à la recherche du consulat. Qui se trouve tout en haut d’une colline à côté du téléphérique pour la tour de Séoul.

Devant le consulat nous voyons un garde qui filtre les entrés en fonction de la nationalité, nous ne sommes pas vraiment rassuré mais nous tentons notre chance. Avec nous un américain avec qui nous entamons la conversation, le garde à l’entrée refuse qu’il rentre. Il tentera de rentrer avec nous mais se fera refouler une fois de plus. Pour le coup nous sommes soulagés de pouvoir rentrer mais triste pour lui d’être resté dehors.

On y récupère les formulaires et nous passerons la journée à fournir le reste des documents. Le moins que l’on puisse dire c’est que comparé à la Mongolie c’est beaucoup plus facile en Corée. La guichetière parait même conciliante quand on lui dit qu’on ne peut pas donner un billet de sortie vu que nous allons au Vietnam. Le seul hic est qu’elle ne nous laisse pas le choix c’est 1 mois et c’est tout.

Pour l’entrée dans le pays vu qu’on passe par bateau ils leurs faut quand même un ticket d’entrée dans le pays, nous falsifierons un billet d’avion pour l’aller. Maintenant nous avons déposé les passeports, il nous faut attendre 4 jours et après ce délai nous irons au port démarcher des bateaux pour tenter de faire du bateau-stop direction la Chine.

En attendant nous visitons encore une fois Séoul, avec Myeong-dong son quartier shopping, ses grandes avenues, ses petites rues. Dans le métro nous retrouvons encore les ados, adultes et senior accro à leur smartphone. Et pas seulement dans le métro. Voici quelques photos cocasses.

métro téléphonesmartphone dans la ruesmartphone dans la rue

A propos de l'auteur

Charlène
Auteur du site voyage à 2 et passionnée de lecture Charlène n'en est pas moins une voyageuse. Elle commença à voyager avec son grand frère dans des pays tel que le Venezuela, la Jordanie, l'Égypte et d'autres... Avant de donner le virus à son compagnon : Fabien. Maintenant, elle effectue un tour du monde avec celui-ci et profite du site pour partager ses conseils et astuces sur le voyage à 2. Suivez-moi sur mon profil Google+

LAISSER UN COMMENTAIRE

CommentLuv badge

Commentaires Facebook